L’année 2013 de la BD vue par l’ACBD

Logo ACBDL’ACBD, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, vient de publier son rapport annuel sur le paysage de la bande dessinée francophone européenne. Réalisé par Gilles Ratier, secrétaire de l’association, ce rapport est une véritable enquête exhaustive observant toute l’année de la BD.

Le fait majeur de cette année est le recul de la production annuelle de bande dessinée, et ce depuis au moins 17 ans : « Dans un contexte économique et social complexe et morose, les différents acteurs du 9e art ralentissent un tant soit peu leur offre éditoriale : pour la première fois, depuis au moins 17 ans, la production d’albums de bande dessinée, qui reste pourtant encore très abondante et diversifiée, a diminué ».

« Tout en conservant une constante multiplicité des genres et des publics, l’offre de bande dessinée marque le pas : 5 159 livres de bande dessinée ont été publiés en 2013 (dont seulement 3 882 strictes nouveautés) – soit une diminution de 7,3 %. La production et l’activité du secteur sont toujours dominées par 4 groupes de plus en plus puissants qui totalisent 43,7 % de la production — contre 44,9 % en 2012 —, alors que 332 éditeurs ont publié des bandes dessinées en 2013 (contre 326 l’an passé). Boosté par le nouvel Astérix, l’économie de la bande dessinée, dans son ensemble, fait partie des secteurs du livre qui résistent le mieux à la crise ; même si le tirage de ses 117 titres bénéficiant de fortes mises en place est encore en baisse ».

Le rapport de l’ACBD est à lire en intégralité  sur le site de L’ACBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.